Texte à méditer :  
Il est indispensable d'aller au collège. C'est le seul moyen d'apprendre ce qui n'a aucune importance.
   Edgar Watson Howe

Où est-ce ?



Calendrier
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Electricité - Chapitre 2 : L'intensité du courant électrique



----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

I°) Définition :

L’intensité du courant électrique, c’est la quantité d’électricité qui traverse un appareil électrique en une seconde.

L’éclat de la lampe est d’autant plus important que l’intensité est grande.

            * L’unité d’intensité est l’ampère (A).

On a alors le tableau de conversion ci-contre :

kA

.

.

A

.

.

mA

.

.

µA

1

0

0

0

0,

0

0

1

 

 

 

1

0

0

0

0

0

0

 

II°) La mesure de l’intensité dans un montage simple :

                    1- Généralités :


* L’appareil de mesure : l’ampèremètre

* Schématisation :

L’ampèremètre doit être traversé par le courant qu’il mesure. Il doit être monté en série dans un circuit électrique. Le courant entre dans l’ampèremètre par la borne (10A) et ressort par la borne (COM ou commune).

On règle l’ampèremètre sur le calibre le plus élevé (10A) puis on diminue le calibre tant que la mesure le permet.

 

Calibre : C’est la plus grande valeur mesurable possible.



 

 


 

Remarque :

!!! ATTENTION !!!

Si le signe - apparaît : le courant entre par la borne COM.

-167

Il faut inverser les branchements de l'ampèremètre.
Si le chiffre 1. apparaît : le calibre choisi est trop petit ! L'appareil peut-être endommagé 1.
Il faut passer à un calibre supérieur ou dans l'urgence débrancher l'ampèremètre puis réfléchir où se trouve le calibre supérieur.


 

     2- Expériences :

* Expérience 1 : La mesure du courant qui sort du générateur et qui entre dans la lampe :

Le schéma correspondant :

4_chap2_1.jpg

Il faut choisir le calibre adapté. C’est à dire le calibre donnant le plus de chiffre significatif.

Expérimentalement, on part du calibre le plus élevé (10A) et on diminue le calibre progressivement de façon à toujours avoir le calibre choisit supérieur à l’intensité mesurée.

            * Expérience 2 : La mesure du courant qui sort de la lampe et qui revient au générateur :

Le schéma correspondant :

4_chap_1_2.jpg

                        3- Observation :

                                     IL = IG

                     4- conclusion :

L’intensité qui traverse la lampe IL est égale à l’intensité qui sort du générateur IG.

Loi des intensités dans les circuits en série :

L’intensité est donc la même en tout point du circuit.

Remarques :

Le courant ne s'use pas lorsqu'il traverse la lampe : l'intensité qui ressort de la lampe est la même que celle qui est entrée dans la lampe.

Ordre de grandeur des intensités :

Moteur à quartz

Quelques microampère (A)

Faisceau d’électrons

Quelques milliampère (mA)

Ampoule de lampe de poche

Quelques centaines de mA

Ampoule d’éclairage

De 0,5 à 1 A environ

Clignotant de voiture

1 A environ

Plaques de cuisson d’une cuisinière électrique

2 à 10 A

Radiateur électrique

Jusqu’à 10 A environ

Phares d’une voiture

10 A environ

Démarreur d’automobile

50 A environ

Motrice électrique (SNCF ou métro)

500 A environ

Génératrice de centrale électrique

Jusqu’à 5 kA

Cuve à électrolyse de l’alumine

(préparation de l’aluminium)

Jusqu’à 200 kA

 

Si on rajoute une lampe dans le circuit précédent :

  • chaque lampe éclaire plus faiblement que si elle était toute seule dans le circuit.
  • si les lampes sont très différentes, une lampe brille plus faiblement que l'autre, bien que le courant qui les traverse est le même.

III°) L’intensité dans un circuit Comportant des dérivations :

                     a) Expérience :

* Expérience 1 : La mesure de l’intensité qui sort du générateur :

4_chap2_3.jpg
* Expérience 2 : La mesure de l’intensité qui sort de la lampe 1 :

4_chap2_4.jpg

* Expérience 3 : La mesure de l’intensité qui sort de la lampe 2 :

4_chap2_5.jpg

 

                     b) Conclusion :

                                                          IG = IL1 + IL2

 Loi des intensités dans les circuits en dérivation :

Dans un circuit en dérivation, l’intensité du courant dans la branche principale est égale à la somme des intensités des courants dans les branches secondaires.


                     c) Généralisation : La loi des noeuds

4_chap2_6.jpg

On a alors ici : I1 + I2 = I3 + I4 + I5

Loi des nœuds :

A un nœud d’un circuit, la somme des intensités des courants qui arrivent au nœud est égale à la somme des intensités des courants qui en repartent.

Remarques :

Il est dangereux de brancher plusieurs appareils sur une multiprise :
  • tous les appareils sont alors branchés en dérivation : l’intensité du courant arrivant à la multiprise est alors très grande.l
  • le fort courant produit un échauffement du fil et peut provoquer un incendie.

Date de création : 20/07/2009 @ 14:40
Dernière modification : 14/08/2009 @ 18:30
Catégorie : Electricité
Page lue 3731 fois


Prévisualiser Prévisualiser     Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article


Réaction n°2 

par M_Pagnon le 09/02/2011 @ 20:52

Tu peux trouver des exercices ici
Cela se trouve dans la colonne de droite : Web, puis Animations, Quatrième, Électricité, Exercice sur l'intensité.
Il y a aussi une animation sur "comprendre l'intensité"

Réaction n°1 

par theo le 09/02/2011 @ 15:25

bonjours,y'a t-il des exercice sur le chapitre de l'intensité du courant electrique ? 

Cours Collège
Web
Dictionnaire
  • DéplierFermer Dictionnaire alphabétique

    • ¤ A
    • ¤ B
    • ¤ C
Histoire des sciences
Jeux & divertissements

Texte à méditer :  
Un joueur d'échecs c'est comme de la peinture ; s'il n'est pas brillant il est mat !
   

Design : Sabine Jeangérard - Image © Cebarre - Licence Creative commons - Optimisé pour Firefox
^ Haut ^